Le patio

Le patio

Ce jardin bleu et or célèbre l’été. Il porte à la fois les couleurs du grand oeuvre alchimique et celles du soleil auquel il est consacré.
Au centre du jardin se déploie la roue solaire dont les sept rayons correspondent aux six dimensions de l’espace et à la dimension extra-cosmique.
L’eau, source de vie, est ici le miroir du dieu-Heros, force créatrice et principe actif produisant sa propre lumière.
Dans cet univers Yang, sur le fond du ciel estival, s’épanouissent corolles et étendards, fleurs ou flammes aux pétales incandescents, belles exilées aux parfums d’ambre et de musc qui frémissent doucement quand se lève le vent solaire porteur de mirage et dont les noms-Eucalyptus, Mandarinier, Agapanthe- nous entrouvent toutes les portes du Paradis.